Suivez-nous !

recette du achard de légumes

recette du achard de légumes

Aujourd’hui j’ai réalisé pour vous en vidéo  la recette du Achard de légumes ! Facile à faire elle nous parvient tout droit des îles de la Réunion et Maurice et c’est un cock ... Lire la suite »
Les graines germées

Les graines germées

Voici une nouvelle vidéo sur les bienfaits des graines germées ! Faciles à faire à la maison elles vous apporteront un bol de vitamines et de sels minéraux immédiatement disponibles pour l&rsquo ... Lire la suite »
lesbienfaits de l'huile de noix de coco

L’huile de noix de coco

L’huile de noix de coco est utilisée pour ses bienfaits en médecine depuis des millénaires sous les tropiques, en inde, en Amérique centrale, en Jamaïque, au Nigéria, en Chine; et j’en ... Lire la suite »

Étirements musculaires : prévention et performance

voici un article  écrit par Arnaud Laizé, fondateur et gérant du site de coaching sportif  Paragon,  sur l’importance des étirements musculaires  qui agissent sur la prévention et la pe ... Lire la suite »
omega 3

Omega 3

Article rédigé par David du site Nutreatif.com. Vous avez surement déjà entendu parler des oméga 3, qui seraient les meilleurs acides gras pour votre santé. En effet, vous allez découvrir que l ... Lire la suite »

Retrouvez-nous sur Facebook

Activités Physiques

Organismes officiels

décembre 2012 Par Marie-Christine LAROUDIE Dans Aliment
aucun commentaire

Le piège des produits allégés

les produits allégés

Nous sommes entourés d’une multitude de produits sans matières grasses, sans glucides et sans sucre !

En lisant les mentions nutritionnelles, nous avons l’impression que les produits sont bons pour la santé ; mais un produit allégé donne bonne conscience et de ce fait la plupart des consommateurs ont tendance à s’en gaver sous prétexte qu’ils ne font pas grossir, et espèrent ainsi maigrir tout en mangeant beaucoup !

Et six mois et trois kilos plus tard, ils lisent les étiquettes et s’aperçoivent que les calories en moins sont peu représentatives par rapport aux produits ordinaires !

Attention aux pièges des produits allégés !

Comme nous avons tendance à voir les choses tout en blanc ou tout en noir, nous tombons dans le piège en pensant qu’un produit est soit totalement bon, soit totalement mauvais pour nous !

Vous pensez avoir tout bon en évitant les fast-foods et en consommant du tofu et du muesli à votre petit-déjeuner ?

Eh bien prenons le muesli allégé par exemple : il contient moins de graisses que le produit normal, mais contient seulement environ 10% de calories en moins ; insouciant et déculpabilisé le consommateur à vite fait d’avaler 10% de calories en plus, tout en croyant faire du bien à son corps, et en se disant que comme le produit est allégé il peut se permettre un petit écart puisque cela ne se verra pas sur sa ligne !

Tout le monde se laisse prendre au piège des produits allégés !

Lorsque nous cherchons une bonne excuse pour manger , les « mentions allégées » nous l’apportent sur un plateau !

Mais les différences caloriques ne sont pas si importantes que cela ;

Regardez plutôt le tableau ci-dessous :

 
Produit normal
Produit allégé
Figolu (1gâteau)
40kcal
36kcal
Cookies aux pépites de chocolate (1 gâteau de 40g)
169kcal
160kcal
Beurre de cacahètes 2 càs
191 kcal
187 kcal
Yaourt glacé à la vanille (¼ l)
104kcal
100kcal
Bouillon de poule aux vermicelles (¼ l)
120kcal
140kcal
Muesli (1 portion)
196 kcal
173 kcal

Si la graisse compte, les calories aussi !

Et qu’en est-il des allégations nutritionnelles ?

Lorsque nous voyons sur les produits les allégations nutritionnelles, telles que :« bon pour le coeur », « riche en oméga 3 » «bon pour les os » , « enrichi en vitamine D », nous avons tendance a attribuer à l’aliment bien plus de vertus qu’il n’en possède réellement.

Par exemple, si un hamburger porte une mention « diététique », parce qu’il renferme seulement six grammes de matière grasse , nous voulons oublier que ce chiffre ne tient pas compte de la mayonnaise, de la vinaigrette, du supplément de fromage, des frites, et de la boisson avalé avec !

Nous nous en doutons mais nous préférons faire confiance à la publicité !

Généralement, le consommateur n’a pas envie de perdre du temps à lire les étiquettes ou à y réfléchir ; il se fait alors une idée générale des qualités diététiques du produit et tout le reste en découle.

Ainsi nous finissons par nous suralimenter avec des produits que nous croyons « bon pour la santé » et cela quelle que soit la taille des portions !

portion de céréales

Alors, n’oublions pas la taille des portions !

en général, le consommateur ne se préoccupe pas de la taille des portions ; si vous voyez sur un paquet, une portion = 30 grammes,   savez-vous ce que cela représente réellement ? Et lorsque vous vous trouvez devant un paquet familial, la portion sera tout ce que vous allez picorer dedans tout au long de l’après midi ou devant votre film du soir.

Le mot portion commence à prendre du sens lorsque les aliments sont conditionnés en « sachets individuels » ;

le sachet de M&M’s acheté au distributeur qui contient environ 57 bonbons représente une portion,

Si le paquet est mini et contient 28 bonbons nous le considérerons aussi comme une portion.

La taille du sachet ou de la bouteille détermine ce que nous pensons être la portion à consommer, il est donc préférable de s’acheter des aliments en portions de façon à éviter une surconsommation d’aliments.

Comment décoder les étiquettes ?

Si pour vous les étiquettes sont un vrai casse-tête, voici une version allégée donné par le Parlement Européen, pouvant vous aider à décoder la teneur des produits en matières grasses, glucides…etc :

  • Allégé, Light, réduit : produit dont la teneur en un ou plusieurs nutriments est réduit d’au moins 30% par rapport à un produit ordinaire.

  • Faible teneur en matière grasse : produit ne contenant pas plus de 3 g de matières grasses pour 100 g dans le cas des aliments solides et 1,5 g pour 100 ml dans le cas des liquides.

  • Sans matières grasses : produit ne contenant pas plus de 0,5 g de matières grasses pour 100 g ou 100 ml.

  • Faible valeur énergétique : produit contenant au maximum 40 kcal par portion de 100 g dans le cas des aliments solides, et au maximum 20 kcal pour 100 ml pour les liquides.

  • Viande grasse, mi-grasse, ou maigre : une viande est dite grasse si elle contient plus de 20% de lipides, elle est dite mi-grasse si elle contient entre 10 et 20% de lipides, elle est dite maigre en dessous de 5% de lipides

Mon conseil

Ne vous fiez-pas aux allégations nutritionnelles et si vous avez un peu de temps, essayez de comparer le produit allégé que vous achetez avec le même produit normal et vous pourrez ainsi vous faire votre propre avis !

Vous pourrez constater que bien souvent (si on reprend les céréales du petit déjeuner), pour un produit dit allégé,

– Si vous avez moins de matières grasses vous aurez plus de glucides (sucre),

– Et si vous avez moins de glucides (sucre) vous aurez plus de matières grasses.

Et n’oubliez jamais que consommer de l’allégé ne veut pas dire  en manger davantage !

Il vaut mieux consommer l’aliment original en plus petite quantité, que de consommer des produits allégés qui vous procureront moins de plaisir gustatif.

laisser une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *