Suivez-nous !

habitudes alimentaires

Régime or not régime ?

Dans notre société on parle beaucoup de régimes ! Quel est le vôtre ? ... Lire la suite »
Le Mas de Fontefiguieres

Le Mas de Fontefiguieres

Vous êtes fatigué et stressé alors, Le Mas de Fontefiguières situé en Haute Provence, à Forcalquier, est pour Vous ! ... Lire la suite »
mineur et été

Continuer à mincir en été

Vous souhaitez continuer à mincir durant l'été ! voici quelques conseils ! ... Lire la suite »
buffet de nourriture

Cinq solutions pour consommer moins de nourriture

Aujourd'hui nous consommons trop de nourriture aussi, voici cinq solutions pour manger moins ! ... Lire la suite »
velo en famille

Trois bonnes raisons pour adopter définitivement le vélo

Trois bonnes raisons pour adopter définitivement le vélo : il redessine les muscles, il permet de rester mince et de garder la forme. ... Lire la suite »

Retrouvez-nous sur Facebook

Activités Physiques

Organismes officiels

février 2013 Par Marie-Christine Dans Régimes
1 commentaire

6 conseils pour rester mince

mincir et rester mince

mincir et rester mince

Vous avez l’impression de faire tout ce qu’il faut et pourtant vous n’arrivez pas à rester mince ou à mincir ; au moindre écart vous prenez du poids !

Quand les kilos s’additionnent il faut réagir vite ; Il suffit de corriger des erreurs nutritionnelles, sans oublier d’augmenter son activité physique.

Cela ne veut pas dire qu’il faut martyriser son corps et enchaîner les cours d’abdos-fessiers ; mais idéalement  trouver une activité physique qui vous plaise et qui devient un rendez-vous agréable !

Cependant il faut faire la différence entre les kilos pris pendant les vacances ou un abus de raclettes, et les kilos qui relèvent d’un stress, de soucis, de chagrins ou d’angoisses et qui vous poussent vers la nourriture.

Ceci étant dit, vois les 6 conseils pour rester mince :

1 – Ne pas se priver

ne vous privez pas

ne vous privez pas

Trop souvent mes patientes me font part de leur décision de ne pas manger lorsque elles ont faim afin de perdre du poids.

Soyez en sûres, ce n’est pas comme cela que vous mincirez ! Sauter des repas lorsque l’on a faim ne fait pas maigrir !

En effet, vous commencerez à penser avec obsession à la nourriture, et  au bout d’un moment vous craquerez et consommerez une grande quantité d’aliments que vous engloutirez sans même vous en rendre compte ; ce qui fait que tous les efforts que vous aurez fait pour ne pas manger en excès seront inutiles ; et en plus vous ressentirez de la culpabilité.

Il est impossible de contrôler un corps privé, et vous alternerez alors les périodes de « serrage de ceinture » avec des moments où vous vous gaverez ; Rien de pire pour votre ligne ! Et pour votre moral !

Nourrir son corps, doit se faire en conscience !  Ne pas se frustrer, et ne pas s’accabler d’interdits alimentaires est important ! Il faut se faire plaisir sur le plan émotionnel et gustatif ;

Manger en conscience veut dire ne pas « engloutir » les aliments ; il est nécessaire de prendre le temps de mastiquer et de consommer des plats appétissants afin que la satisfaction soit au rendez-vous.

Une rondelle de saucisson ne compromettra pas votre ligne mais vous évitera d’en consommer dix,  le jour où vous craquerez parce que privée depuis trop longtemps ; Ce qui vous fait  grossir c’est l’excès aussi bien dans le » rien » que dans le » trop ».

2 – Respecter les sensations

Ce qui est important c’est de respecter le signal de faim :

Zapper un repas parce que vous n’avez pas faim ne pose pas de problème, bien au contraire ; cela veut dire que votre corps n’a besoin de rien ;

Par contre, sauter un repas lorsque vous avez faim en espérant perdre du poids, ne fait qu’agresser l’organisme, qui va faire des réserves afin de ne pas tomber en « mode famine ».

Donc attention ! Prenez le temps d’écouter votre corps ! Car c’est lui qui vous envoie les signaux de faim ou de non-faim ; apprenez à le respecter.

Vous avez peu d’appétit, alors mangez léger ; n’oubliez jamais que :

  • Si l’on a faim tout ce que l’on mange est utilisé ;
  • Si au contraire on mange sans faim, tout ce que vous mangez sera stocké.

3 – Attention aux grignotages

grignotage

grignotage

Lorsque vous avez faim, et que vous vous privez de manger aux repas, il est possible que vous grignotiez ensuite, en mangeant un peu n’importe quoi;

Si vous avez un petit appétit, vous pouvez prendre des collations dans la journée, mais dans ce cas vous devez consommez des aliments qui ne soient pas des gâteaux ou du chocolat ; cela peut-être un fruit et quelques amandes.

Si le grignotage est lié à du stress, alors essayez d’identifier d’où cela provient, afin de limiter la « casse ».

4 – attention aux boissons sucrées au cours de la journée

Un, deux ou trois petits cafés sucrés, une canette de soda, un jus de fruits…

Vous pouvez ainsi avaler une vingtaine de morceau de sucre sans vous en rendre compte, qui viennent perturber le bilan énergétique de la journée ; le sucre est véritablement une drogue, car plus on en consomme et plus on en a besoin, ceci créant des pics d’hypoglycémie, donc de la fatigue, ceci créant une envie irrépressible de sucre !

La bonne résolution est de boire ses cafés ou thé ou tisanes sans sucre, et sur une semaine vous verrez vraiment le résultat sur votre poids.

5 – Eviter de vous « lâcher » le weekend

Il est inutile de vous « serrer la ceinture la semaine » et de tout vous permettre le weekend ; il vaut mieux gérer son alimentation sur la semaine complète, le weekend compris, et même si vous faîtes « la fête » essayez d’apprendre à respecter vos sensations de faim ;

Un problème fréquent chez les personnes qui « dévorent » est de ne pas percevoir le rassasiement ; elles engloutissent à toute vitesse leur assiette et ne s’arrête de manger que lorsque leur estomac est distendu et qu’un inconfort s’installe.

La bonne ration est individuelle ; aussi afin de ne pas manger trop apprenez à manger lentement, et  l’astuce est d’apprendre à ne pas finir son assiette, afin de percevoir la sensation de satiété !

6 – Ne pas dîner trop tard

repas familial

repas familial

Souvent le repas du soir est un repas de détente, et il est trop copieux !

L’idéal est de faire un repas léger le soir afin de se réveiller avec la faim le matin et faire alors un bon petit-déjeuner.

Essayez de percevoir : lorsque vous mangez trop tard et trop copieusement le soir, le matin, vous constaterez que vous n’avez pas faim ! cela veut dire que votre digestion de la veille n’est pas encore terminée et que votre organisme n’a besoin de rien.

Mes conseils :

L’important est de commencer à percevoir les signaux que votre corps vous envoie, aussi bien le signal de faim que le signal de satiété.

Une règle d’or : bien mastiquer ! Cela prépare la digestion, accélère la sensation de satiété et ainsi vous mangerez moins, tout en respectant vos besoins.

A bientôt

1 commentaire

  1. GIRAUT dit :

    Et je peux vous dire que ça marche si l’on suit ces 6 conseils… Merci encore Marie-Christine

laisser une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor